L’homme qui marche par L’homme fragile

Homme_qui_marche_1
GIACOMETTI, Alberto (1901-1966) ou la sculpture inversée:« Il m’est tout à fait impossible de modeler, peindre ou dessiner une tête telle que je la vois. Et pourtant, c’est la seule chose que j’essaye de faire. »
Au lieu de tailler une masse jusqu’à la forme souhaitée, Giacometti part d’une ossature de métal à laquelle il ajoute de l’argile; l’oeuvre finie ne dépasse pas la longueur d’une boîte d’allumettes ! C’est alors qu’il a l’idée de les étirer de façon outrancière : cette technique produit des silhouettes émaciées et gigantesques, à la surface grêlée et grenée.
Inventeur des premiers objets surréalistes (La Boule suspendue, 1931), il quitte les surréalistes en 1935 pour se consacrer à la sculpture (en fait il se fait virer par Breton qui n’a jamais supporté de ne pas contrôler entiérement le mouvement).

One single comment

  1. Laurent Martin dit :

    je sais il est bien temps de poster un commentaire sur ce sujet mais je viens seulement de decouvrir ce site.
    Je vous une admiration sans limite à cet artiste et à son oeuvre etje m’inspire de son travail sans pour autant le copier pour réaliser quelques sculptures.
    J’espere avoir le courage un jour de les montrer, mais en attendant tout ce que vous direz en bien sur lui je le lirais!
    merci