L’Art et l’Artisan avec un grand A

Enfantendormi_1CONSTANTIN BRANCUSI (1876-1957)
Né à Hobitza Roumanie – Décédé à Paris
«Crée comme Dieu, ordonne comme un roi, travaille comme un esclave.»
Rodin sculpte et modèle dans la terre avant de confier à des ouvriers le soin de reproduire l’oeuvre originale, à l’échelle requise, en pierre, marbre, bois ou encore en bronze. Brancusi qui a briévement travaillé chez Rodin jusqu’en 1907, décide de supprimer ces intermédiaires (il fut d’abord charpentier et tailleur de pierre) et s’attaque, lui-même, directement au matériau dont la nature, estime-t-il, a le pouvoir partiel de déterminer l’oeuvre. Pour Brancusi,  » la taille directe dans le matériau choisi est la vraie voie d’accès à la sculpture, mais c’est aussi la pire pour qui ne connaît pas le chemin ».
PS:La reconstitution de l’atelier de Brancusi à Beaubourg vaut la visite, il n’y manque que la poussière

3 comments

  1. Zara Banner dit :

    Je ne suis pas francaise et je ne suis pas de la partie mais pourtant, j’ai beaucoup de plaisir a lire votre blog. Merci de l’ecrire.

  2. Thierry Kron Traube dit :

    Comment un artiste proçéde,c’est anecdotique, seul compte ce que les spectateurs, les regardants, peuvent en faire des oeuvres en question.
    La phrase publiée de Proust, voilà l’oeuvre à lire, ces fameux brouillons sont à voir mais ce ne sont que des brouillons,Mozart faisait ses brouillons dans sa téte,trés bien, au moins on ne peut disséquer son travail en gestation. J’ai remarqué que les Français attachent beaucoup de prix à connaitre tout détails concernant la fabrication, comme si cela donnait de la valeur ajoutée suivant tel ou tel médium.
    Sauf si l’on est de la partie à quoi sert de savoir comment et à quel moment c’est fait?
    L’Art fait partie de ma vie, le Foot-Ball n’en fait pas partie, alors quand je regarde un match sublime, je n’éprouve pas le besoin de savoir la genése du match en question. Je n’y connais rien et je ressens la beauté du jeux. Pour le grand public avoiir du plaisir à regarder, voilà l’important. Aprés on passe de ce public à un cercle plus fermé de ceux qui savent comment c’est fait, et c’est le moment ou on perd une certaine fraicheur du regard.L’Art Conceptuel est surtout fait pour cette deuxiéme catégorie de l’Artiste, au curateur, au galeriste, au critique,au collectionneur, puis un public averti, ce n’est pas fait pour la masse. Bertrand Flavier à dit un jour sur un plateau de télévision que se que pense le Passant ne compte pas pour lui, il travaille pour ces collégues.
    Ce n’est pas arrogant, c’est la vérité.
    C’est peut-étre arrogant,but who cares!

  3. GOOGLE ADSENSE TIP
    GOOGLE ADSENSE TIP