tu as voulu voir Vermeer, et on a vu Vermeer, comme toujours…..

Laitiere
J’ai acheté vendredi dernier le nouveau bouquin vendu avec le Monde sur Jan VERMEER (VERMEER DE DELFT- peintre hollandais (1632-1675). J’ai découvert avec stupéfaction qu’il utilisait une « camera obscura » l’ancêtre du projecteur d’image. Je pensais que cette approche de la peinture datait de l’apparition de la photo. Comme on ne connait pas grand chose de la vie de Vermeer l’auteur Norbert Schneider se lance dans quelques suppositions parfois un peu hasardeuses du genre « Il est donc clair que la perle du tableau de Vermeer est un symbole de chasteté ». Moi je veux bien mais j’ai bien regardé autour de moi en marchant dans Paris, pas une seule vierge à l’horizon à part une dame super bien habillée et qui devait bien avoir dans les soixante-dix ans !
J’ai choisi le tableau de la laitière. Visiblement c’est plûtot sa fille qui s’est lancée dans la publicité.

2 comments

  1. Plutôt mieux que le Matisse, non?
    Il y a un livre en anglais très complet sur l’utilisation de la camera obscura par Vermeer, à la fois esthétique et technique (la distortion de la lumière, les petits trous d’épingle au dos des toiles). L’auteur, Philip Steadman,par ailleurs professeur d’architecture à Londres, a reconstruit le studio de Vermeer et y a expérimenté l’utilisation d’une camera obscura.
    Voir : http://www.amazon.co.uk/exec/obidos/ASIN/0192803026/qid=1117707287/sr=1-1/ref=sr_1_2_1/026-7378047-1294022