Festival de Cannes : Le côté obscur de la Force

DarthvadorLe festival bat son plein. Chacun sait bien sûr quels sont les longs métrages en compétition (juste pour mémoire):
Titre Réalisateur

A HISTORY OF VIOLENCE David CRONENBERG
BASHING (HARCÈLEMENT) KOBAYASHI Masahiro
BATALLA EN EL CIELO (BATTLE IN HEAVEN) Carlos REYGADAS
BROKEN FLOWERS Jim JARMUSCH
CACHÉ Michael HANEKE
DON’T COME KNOCKING Wim WENDERS
ELECTION Johnnie TO
FREE ZONE Amos GITAI
KEUK JANG JEON (CONTE DE CINEMA) HONG Sangsoo
KILOMETRE ZERO (KILOMÈTRE ZÉRO) Hiner SALEEM
LAST DAYS Gus VAN SANT
LEMMING Dominik MOLL
L’ENFANT Jean -Pierre And Luc DARDENNE
MANDERLAY Lars VON TRIER
PEINDRE OU FAIRE L’AMOUR Jean-Marie LARRIEU, Arnaud LARRIEU
QUANDO SEI NATO NON PUOI PIU NASCONDERTI (UNE FOIS QUE TU ES NÉ…) Marco Tullio GIORDANA
SHANGHAI DREAMS WANG Xiaoshuai
SIN CITY Robert RODRIGUEZ, Frank MILLER
THE THREE BURIALS OF MELQUIADES ESTRADA (TROIS ENTERREMENTS) Tommy Lee JONES
THREE TIMES HOU Hsiao Hsien
WHERE THE TRUTH LIES Atom EGOYAN

En fait cette liste, c’est le « côté obscur » du festival. Pour ce qui est l’autre côté de la force, le gagnant est « STAR WARS Episode III » qui n’est pas en compétition mais qui utilise Le Festival et que le Festival utilise comme caisse de résonnance. Moi du Festival, à part les seins de Sophie Marceau, je n’ai pas vu grand chose, et je n’ai pas le courage d’aller attendre des heures pour voir le film dont tout le monde parle.

One single comment

  1. PAB dit :

    Rectification, votre honneur : je me suis repassé en boucle la montée des marches de Sophie Marceau : on ne voit bien Q’UN SEUL SEIN (mais qu’il est beau). Voilà. La vérité est rétablie. Y en a qui prennent leurs désirs pour la réalité..