« Le meilleur des mondes » : Vous allez adorer !

Chateau de Villiers-le-MahieuAVANT
Le château se définit plus par un critère social (la résidence, permanente ou temporaire, de la famille châtelaine) que par une description architecturale. Le château est fortifié de manière à pouvoir résister aussi bien à une attaque directe qu’à un siège.(Définition prise dans Wikipédia)

MAINTENANT
LES SENIORIALES c’est : une résidence clôturée et sécurisée.
Aujourd’hui le premier des conforts, c’est de se sentir bien protégé et en sécurité permanente. Aux SENIORIALES, vous vivez dans une résidence où chacun se connaît. Cette propriété est entièrement close et le gardien-régisseur logé sur place à l’année veille à la tranquillité des résidents.
(Définition prise dans un prospectus)

DEMAIN
Le « meilleur des mondes » d’Aldous Huxley,décrit ce que sera la dictature parfaite: une dictature qui aura les apparences de la démocratie, une prison sans murs dont les prisonniers ne songeront pas à s’évader. Un système d’esclavage où, grâce la consommation et au divertissement, les esclaves « auront l’amour de leur servitude »…

ps:Cette rubrique a été écrite suite à la lecture d’un article paru dans le monde décrivant ce nouveau type de résidence

Le Grand palais (Suite)

Je suis allé voir les nouvelles archives de l’INA. C’est fantastique de pouvoir revoir d’anciennes vidéos. J’ai même trouvé une vidéo sur une inauguration de la « France Européenne » datant de 1941. Inutile de dire que j’aurais voté non à cette Europe de la collaboration (mais je le dis quand même).
Ps :
au niveau des droits de reproduction je n’ai pas tout compris, j’ai bien acheté 1 Euro cette vidéo, mais ai-je le droit de la diffuser? Je n’en sais rien.

La Force de l’Art

Force de l ArtL’exposition actuelle, « la Force de l’Art » réunit 200 artistes français ou travaillant en France, sous la grande verrière
restaurée du Grand Palais, et dispose ainsi d’un cadre magnifique. L’espace en lui
même est lumineux, et on est impatient de voir la fin des différentes
tranches de restauration. J’étais allé l’admirer lors de sa
réouverture, quand elle était encore pratiquement vide, et j’avais été très
impressionné. J’ai retrouvé cette verrière avec le même plaisir. Les chiffres sont impressionnants :
Nef :
Dimensions : longueur 200 m, largeur 50 m et 100m au droit du paddock, hauteur 35 m sous les nefs Nord et Sud, 45 m de hauteur sous le dôme, 60 m au niveau de la boule du Campanile. 13 500 m2 superficie de la nef.
Près de 20.000 rivets ont été changés, soit un sur dix
Charpente métallique :
- Poids total de la charpente métallique de la nef : 6 000 tonnes d’acier, dont 600 tonnes ont été remplacées pendant la première phase de travaux. (En comparaison, la Tour Eiffel pèse 8 000 tonnes de fer.)
- Surface repeinte : 110 000 m2
- Poids de peinture utilisée : 60 tonnes pour les 3 couches, soit environ 2 000 pots de peinture de 30 kg. :
- Surface de vitrage remplacé : 13 500 m2 pour la verrière de la nef, 16 000 m2 au total avec les- verrières latérales.
Poids global du vitrage changé :
- Pour la nef, le paddock et les verrières attenantes aux Quadrige : 280 tonnes de verre
- Pour les galeries latérales périphériques : 65 tonnes de double vitrage

Cat ART strophe

Sasha WaltzSasha Waltz chorégraphe allemande présente « Gezeiten » (« marées ») au théâtre de la Ville.
Elle fait trembler l’espace, offre un scène d’incendie impressionnante.
Elle a créé une chorégraphie inspirée des récentes catastrophes naturelles. Bien sûr on peut se demander quel est le rapport entre son spectacle, j’allais dire sa performance et la danse.
Et à la question « Est-il décent de faire un spectacle sur des catastrophes qui ont fait des milliers de morts dans le monde », la réponse en sortant de son spectacle est OUI.
Ce n’est en rien de l’exploitation de la « misère du monde » mais l’exposé de son ressenti par rapport à ces grandes catastrophes. On est très loin des images à sensation de type CNN qui se complaisent dans le scoop le plus trash possible.

Courant d’art

Je suis allé à Beaubourg voir l’exposition « Los Angeles 1955 1985 Naissance d’une capitale artistique ».
Je donne le titre en entier car cette exposition est plus une visite historique qu’une exposition d’œuvres.
On retrouve bien le parallèle de ce qui se passait en France à la même époque, de Mai 68 à l’année érotique de Serge Gainsbourg.
On voit l’utilisation de matériaux qui étaient nouveaux à l’époque.
C’est le début des performances qui doivent être replacées dans leur contexte d’origine.
Pour tout dire c’est une exposition un peu nostalgique, au moins pour ceux de ma génération, qui avaient vingt ans en 66 quand ils écoutaient Bob Dylan.

FABIUS Vautour

Fabius vautourJe viens de lire un article dans « Le Monde » sur l’affaire Clearstream qui est évidemment plus que navrante, mais pire encore sur la page suivante Fabius propose ses services à partir de 2007 et déclare
« Je n’ai aucune raison de rougir de mon parcours. Cela s’appelle l’ascension républicaine »
Je ne sais pas vous, mais moi je suis pas vraiment intéressé par sa proposition