A l’Année prochaine !

A Bientôt

Au septième ciel avec William Turner

Turner paysageJe ne suis pas certain que ce ciel soit le septième qu’il ait peint (je suis même persuadé du contraire), mais je suis vraiment très impressionné par les ciels de Turner, avec leurs couleurs vives, en particulier leurs couleurs chaudes jaune et rouge (en général le ciel est de couleur bleue qui est une couleur froide). Dans ce paysage on voit une rivière et au loin une baie, ou du moins on a l’impression de les voir. Quand Baudelaire appelait l’Angleterre  » La patrie des coloristes exaspérés », Il pensait sûrement à Turner.
Claude Monet (1840-1926) est allé à Londres en 1871 soit 20 ans après la mort de Turner (1775-1851) pour y peindre « Impression, soleil levant » en 1873. Ensuite il se rend à Venise, pourquoi ne pas penser qu’il continue à suivre les traces de Turner qui y était allé 54 ans plus tôt.

La petite Poule Russe

Odalisque de Boris KustodievUne odalisque est une femme non épousée d’un harem, qu’il ne faut pas confondre avec une bayadère qui est une danseuse sacrée hindoue.
On les confond de temps en temps car toutes les deux portent des voiles assez transparents, enfin plutôt les bayadères que les odalisques qui elles sont le plus souvent très dévêtues.
La lithographie de Matisse la « Grande Odalisque à la culotte bayadère » doit le nom bayadère aux motifs du tissu. N’étant pas un fanatique des culottes bayadères, j’aurais préféré qu’il nomme sa lithographie plus simplement « Grande Odalisque  » (à son époque on appelait Odalisque une prostitué ou poule).
Tout ça pour dire que le tableau le plus cher de la vente des oeuvres d’art russes à Londres, « Odalisque » de Boris Kustodiev, adjugé 2,5 millions EUR, avait été vendu à Londres en 1989 pour 28.000 EUR.
J’en ai trouvé une reproduction et je l’ai comparée à la Grande Odalisque, peinte en 1814 par Ingres qui lui avait rajouté quelques vertèbres de plus (certains annoncent trois, d’autres vont même jusqu’à cinq). .
Je pense que Boris Kustodiev aurait dû rajouter un grand nombre de vertèbres à son Odalisque, mais elle ne vaudrait peut-être pas plus cher pour autant.

Art Populaire !

Saint Nicilas

Image d epinal

Un Must


Ils étaient trois petits enfants
Qui s’en allaient glaner aux champs
Tant sont allés, tant sont venus
Que le soir se sont perdus
Ils sont allés chez le boucher
Boucher, voudrais-tu nous loger ?

Ils étaient trois petits enfants
Qui s’en allaient glaner aux champs
Ils n’étaient pas sitôt entrés
Que le boucher les a tués
Les a coupés en p’tits morceaux
Mis au saloir comme pourceaux

Ils étaient trois petits enfants
Qui s’en allaient glaner aux champs
Saint Nicolas au bout d’sept ans
Vint à passer dedans ce champ
Alla frapper chez le boucher
Boucher, voudrais-tu me loger ?

Ils étaient trois petits enfants
Qui s’en allaient glaner aux champs
Entrez, entrez Saint Nicolas
Il y a de la place, il n’en manque pas
Il n’était pas sitôt entré
Qu’il a demandé à souper

Ils étaient trois petits enfants
Qui s’en allaient glaner aux champs
Du p’tit salé, je veux avoir
Qu’il y a sept ans qu’est dans le saloir
Quand le boucher entendit ça
Hors de la porte il s’enfuya

Ils étaient trois petits enfants
Qui s’en allaient glaner aux champs
Boucher, boucher, ne t’enfuis pas
repens-toi, Dieu te pardonnera
Saint Nicolas alla s’asseoir
Dessus le bord de ce saloir

Ils étaient trois petits enfants
Qui s’en allaient glaner aux champs
Petits enfants qui dormez là
Je suis le grand Saint Nicolas
Et le Saint étendant trois doigts
Les petits se lèvent tous les trois

Ils étaient trois petits enfants
Qui s’en allaient glaner aux champs
Le premier dit « j’ai bien dormi »
Le second dit « Et moi aussi »
Et le troisième répondit « Je me croyais au Paradis »

Un Vitrail , Des Viderails


Cocteau
Matisse Georges Braque


Je me demande ce qui a poussé Matisse, Braque, Chagall, Cocteau pour ne citer qu’eux à se lancer dans la création de vitraux, alors qu’ils ne passaient pas pour de fervents catholiques.
Matisse: «Il n’a pas eu besoin d’être mystique pour parcourir le chemin qui mène à la création artistique » .
Georges Braque « Le vrai matérialiste, plus il descend dans la matière, plus il exalte la spiritualité »
Chagall était de religion juive.
Cocteau (dont la religion était la poésie) « Je voudrais que l’intelligence fût reprise au démon et rendue à Dieu ».
Qu’ont-ils voulu créer dans ces églises pour lesquelles ils étaient étrangers.
Que sont-ils venu chercher ? le calme? le …? ……….


DIEU SEUL LE SAIT