tu as voulu voir Vermeer, et on a vu Vermeer, comme toujours…..

Laitiere
J’ai acheté vendredi dernier le nouveau bouquin vendu avec le Monde sur Jan VERMEER (VERMEER DE DELFT- peintre hollandais (1632-1675). J’ai découvert avec stupéfaction qu’il utilisait une « camera obscura » l’ancêtre du projecteur d’image. Je pensais que cette approche de la peinture datait de l’apparition de la photo. Comme on ne connait pas grand chose de la vie de Vermeer l’auteur Norbert Schneider se lance dans quelques suppositions parfois un peu hasardeuses du genre « Il est donc clair que la perle du tableau de Vermeer est un symbole de chasteté ». Moi je veux bien mais j’ai bien regardé autour de moi en marchant dans Paris, pas une seule vierge à l’horizon à part une dame super bien habillée et qui devait bien avoir dans les soixante-dix ans !
J’ai choisi le tableau de la laitière. Visiblement c’est plûtot sa fille qui s’est lancée dans la publicité.

Hélas Hélas Bye Bye l’Europe

Constitution_non

«Je me refuse à admettre la fin de l’Europe».

Contrecoup_verret
Je suis allé voir « Contrecoup » (j’ai bien aimé) une création de François Verret au théatre de la ville à partir de la lecture d’Absalon, Absalon de William Faulkner (1897-1962) qui, issu du Mississippi situe ses récits dans le Sud des Etats-Unis, dénonçant la décadence de ce terroir depuis la fin de la Guerre de Sécession et les violences raciales qui y sont commises..« On dirait que l’homme peut tout supporter. Même ce qu’il n’a pas fait. Même l’idée qu’il n’en peut supporter davantage ».W Falkner a reçu le prix Nobel en 1952 et déclarait dans son discours «Je me refuse à admettre la fin de l’homme».

Et moi «Je me refuse à admettre la fin de l’Europe».

Judas votera NON, moi je voterai OUI

« Il n’y a pas de marchés financiers performants sans économie qui le soit aussi, et inversement pas d’économie prospère sans places financières solides. Capacité d’épargne, possibilité de lever des capitaux, dynamisme d’un pays, voilà les fondamentaux sur lesquels se construit leur succès. »
Non cette affirmation n’est pas du patron du MEDEF comme on pourrait s’y attendre mais de Laurent Fabuis alors Ministre de l’économie et des Finances le 11 Juillet 2000 à propos de l’Europlace à Paris.

Que ceux qui écoutent ce que dit maintenant Laurent Fabius sachent qu’il n’a rien fait de ce qu’il dit maintenant quand il était premier ministre.

OUI : bis repetita placent

Vue_europe

électeurs 45 840 642  
abstentions 8 946 663 19,52%
votants 36 893 979 80,48%
nuls 407 728 0,89%
exprimés 36 486 251 79,59%
oui 31 066 502 67,77%
non 5 419 749 11,82%

Une exception : la Guinée française, qui rejette la Communauté et devient ipso facto indépendante (elle va sombrer dans l’anarchie et l’horreur sous la férule de Sékou Touré).La Guinée appartient aux pays les moins avancés et l’endettement du pays est énorme (80 % du P.N.B.)………………..

Il s’agissait bien sûr de la proclamation des résultats des votes émis par le peuple français à l’occasion de sa consultation par voie de  référendum sur la constitution, le 28 septembre 1958.
De cette époque je ne me souviens que de la joie de mes parents à l’annonce de la victoire du OUI. Dimanche prochain j’aimerais que mes petits-fils (j’en ai deux) retrouvent sur mon visage la même joie que j’ai trouvé sur le visage de mes parents à l’annonce de la victoire du OUI (ils prendront le temps de comprendre plus tard).

J’ai une autre raison de voter OUI, dans le texte de la constitution je retrouve 102 fois NON et pas une seule fois OUI, alors pour retrouver l’équilibre je vais voter OUI (ça au moins c’est une vraie raison)
[Je sais que je suis sous la rubrique "Art et Culture", disons que c'est de la Culture Politique]

Nu bleu X

Nu_bleu_xl
C’est un peu par hasard que je suis tombé sur cette photo qui annonce « XL 40 ans de trésors photographiques » (XL à lire en chiffre romain = 40). Arles possède une collection de 4 000 photographies, résultat de 40 ans de donations et acquisitions, dont 650 sont présentées au public du 9 avril au 2 juin 2005. Je n’ai pas l’occasion de passer en Arles mais j’ai été frappé par cette photo qui ne peut pas ne pas faire penser (la même sans double négation : qui fait forcement penser) à une œuvre de Matisse dans la période de sa seconde vie (1941-1954) [voir dans le livre décrit ci-dessous la page 78 le « Nu bleu IV ».
[Pour constater la ressemblance cliquer sur l'image]

Volkmar n’a pas mangé les fruits de la passion

Matisse_1J’ai acheté le livre intitulé « Matisse » en supplément du Monde. Heureusement que ce n’était pas un jour avec supplément DVD en plus, pour le prix bien sûr, mais aussi parce que ça commence à faire du volume, Le Monde, Le Monde2 , Matisse…..
Ensuite j’ai lu le bouquin, je le dis tout de suite pour protéger les âmes sensibles, à la fin le héros meurt d’une crise cardiaque en train de faire des découpages, mais il était très vieux et très riche.
Je n’ai pas réussi à comprendre si l’auteur du livre (Volkmar Essers) trouvait son héros sympathique, et ce qu’il aimait vraiment en lui, c’est un livre qui ressemble à son papier : Glacé. Par contre le livre est superbement illustré par des dessins et des tableaux réalisés par le héros du livre.

Un Certain regard

Alice_bragaAu Festival de Cannes, le Prix « Un Certain Regard » récompense un film présenté dans le cadre de cette sélection en lui remettant une aide à la distribution en France. Alice Braga qui joue dans « Cidade Baixa » de Sérgio Machado est ici photographiée par Jocelyn Bain Hogg. On devine sur son visage tout le plaisir que peuvent avoir les acteurs et actrices à vivre ce Festival. C’est juré si j’ai une deuxième vie je ferai acteur juste pour, peut-être, croiser sur cette fameuse croisette un certain regard…
La liste de cette sélection est visible içi

Festival de Cannes : Le côté obscur de la Force

DarthvadorLe festival bat son plein. Chacun sait bien sûr quels sont les longs métrages en compétition (juste pour mémoire):
Titre Réalisateur

A HISTORY OF VIOLENCE David CRONENBERG
BASHING (HARCÈLEMENT) KOBAYASHI Masahiro
BATALLA EN EL CIELO (BATTLE IN HEAVEN) Carlos REYGADAS
BROKEN FLOWERS Jim JARMUSCH
CACHÉ Michael HANEKE
DON’T COME KNOCKING Wim WENDERS
ELECTION Johnnie TO
FREE ZONE Amos GITAI
KEUK JANG JEON (CONTE DE CINEMA) HONG Sangsoo
KILOMETRE ZERO (KILOMÈTRE ZÉRO) Hiner SALEEM
LAST DAYS Gus VAN SANT
LEMMING Dominik MOLL
L’ENFANT Jean -Pierre And Luc DARDENNE
MANDERLAY Lars VON TRIER
PEINDRE OU FAIRE L’AMOUR Jean-Marie LARRIEU, Arnaud LARRIEU
QUANDO SEI NATO NON PUOI PIU NASCONDERTI (UNE FOIS QUE TU ES NÉ…) Marco Tullio GIORDANA
SHANGHAI DREAMS WANG Xiaoshuai
SIN CITY Robert RODRIGUEZ, Frank MILLER
THE THREE BURIALS OF MELQUIADES ESTRADA (TROIS ENTERREMENTS) Tommy Lee JONES
THREE TIMES HOU Hsiao Hsien
WHERE THE TRUTH LIES Atom EGOYAN

En fait cette liste, c’est le « côté obscur » du festival. Pour ce qui est l’autre côté de la force, le gagnant est « STAR WARS Episode III » qui n’est pas en compétition mais qui utilise Le Festival et que le Festival utilise comme caisse de résonnance. Moi du Festival, à part les seins de Sophie Marceau, je n’ai pas vu grand chose, et je n’ai pas le courage d’aller attendre des heures pour voir le film dont tout le monde parle.

L’Art dans tous ses états

Dubuffetl’art moderne contrairement à ce que son nom indique doit être terminé, car il a été suivi par l’art postmoderne vers 1980 dont je ne saurai absolument pas donner une définition (merci à lunettes rouges d’y réflechir)
l’art contemporain devrait être, quelque soit l’époque, ce qui est en train de se faire, en fait c’est plûtot la période de transfert de l’art de Paris vers les Etats-Unis.
l’art nouveau ( ou Modern Style ou Jugendstil) semble être un peu passé de mode lui aussi.
Jean Dubuffet (1901-1985) qui devait se méfier des classifications et de la culture s’arrête de peindre jusqu’à ce qu’il découvre « l’Art Brut » enfin un Art qui ne peut être daté car il se définit comme ayant été réalisé par des personnes indemnes de culture artistique souvent pensionnaires des hôpitaux psychiatriques. Je ne sais pas comment les critiques et gens cultivés nommeront l’art demain, mais au moins l’Art Brut va vivre encore longtemps.

Pina au PINAcle

Pina_bausch« I think the work speaks for itself, » Pina Bausch says of her latest work. « I always try to speak about all of us, about what we feel, about our same language, about our wishes, our hope, our desires, our fears, about love, about yes, being human — and how beautiful each person is, and how fragile each person is… And I think all these together is what I have to say. »
Elle est née en 1940 à 15 ans elle débute sa formation en danse à l’école Folkwang à d’Essen et devient chorégraphe en 1968. Cette année « Pina » et son Tanztheater ont passé trois semaines à Tokyo, chaque année elle visite ainsi une ville et monte un spectacle en conséquence.
Je vais ce soir voir son dernier spectacle « Ten Chi » (Ciel et Terre) au théatre de la Ville, mais je préfére commenter ce que je vais voir avant, pour garder intacts tous mes a-priori. C’est forcement une soirée magique, il y aura sûrement quelques longueurs, mais des instants ou on reste en ciel et terre absolument admiratif. N’essayez pas d’y aller ce soir c’est complet depuis plus de trois mois.

Artemis et le coup du père François

ArtemisLéocharès (Λεωχάρης), sculpteur grec (-360 aux années -320) a sculpté cette Artemis déesse de a chasse et de la Lune.elle punit Actéon, qui prétendit la surpasser, en le transformant en cerf et le faisant dévorer par ses chiens. Le jury américain dans le procès d’Executive Life a jugé qu’Artémis(*), avait participé à l’acquisition illégale de la compagnie d’assurance américaine en faillite au préjudice de l’Etat de Californie et des actionnaires de la compagnie. Les jurés ont toutefois innocenté François Pinault, qui était venu témoigner lui-même, de toute implication personnelle dans le complot.
François Pinault grand amateur d’art savait forcement ce qui était arrivé à Acteon, c’est intentionnellement qu’il a donné le nom d’Artemis à sa société holding. Toi maire de Boulogne-Billancourt tu aurais dû te méfier des chiens d’Artemis.
(*)Artémis est controlée à 100% par la Financière Pinault.

La journée de l’Europe en couleur

Europe_day_2005_fr
Pour le 9 Mai qui est la Journée de l’Europe l’affiche officielle met la peinture à l’honneur: une palette de peintre comportant 25 étoiles de couleurs différentes et 12 étoiles à l’extérieur.
Cette palette aurait pu s’inspirer du cercle chromatique qui peut être représenté en autant de couleurs que nécessaire. Il est possible d’en avoir une représentation en 12 ou 25 couleurs ou plus du moment qu’il est construit à partir des couleurs primaires : le bleu, le rouge et le jaune. Ensuite viennent les couleurs secondaires: vert (bleu + jaune) orange (jaune + rouge) violet (bleu + rouge). Puis les couleurs intermédiaires obtenues en mélangeant à part égale une couleur primaire et une couleur secondaire, et toutes les autres en gardant le même principe
Les questions à résoudre:
quels pays se partageront les couleurs primaires ?
Quels pays seront des couleurs chaudes ?
Quels seront les pays de couleurs complémentaires ?
Bon, finalement on a bien fait de garder 12 étoiles de même couleur. et cette palette n’est pas une super idée, les pays vont se mettre à revendiquer leur couleur sur la palette.

Le Chat Noir

Manet_fifreC’est dans la rue que Edouard Manet (1832-1883) rencontra Victorine Meurend qui devait devenir le modèle d’Olympia, ce tableau qui fit couler beaucoup d’encre:
Nous avons ici, comme disent les amuseurs publics, une gravure d’Epinal. Olympia, couchée sur des linges blancs, fait une grande tache pâle sur le fond noir ; dans ce fond noir se trouve la tête de la négresse qui apporte un bouquet et ce fameux chat qui a tant égayé le public. Au premier regard, on ne distingue ainsi que deux teintes dans le tableau, deux teintes violentes, s’enlevant l’une sur l’autre. D’ailleurs, les détails ont disparu. Regardez la tête de la jeune fille : les lèvres sont deux minces lignes roses, les yeux se réduisent à quelques traits noirs. Voyez maintenant le bouquet, et de près, je vous prie : des plaques roses, des plaques bleues, des plaques vertes. Tout se simplifie, et si vous voulez reconstruire la réalité, il faut que vous reculiez de quelques pas

Emile Zola
« Olympia ne s’explique d’aucun point de vue, même en la prenant pour ce qu’elle est, un chétif modèle, étendu sur un drap. Le ton des chairs est sale. [...] Les ombres s’indiquent par des raies de cirage plus ou moins large. Nous excuserions encore la laideur, mais vraie, étudiée, relevée par quelque splendide effet de couleur. [...] Ici, il n’y a rien, nous sommes fâchés de le dire, que la volonté d’attirer les regards à tout prix. »
Théophile Gautier

Ps: Je sais, l’image jointe n’est pas Olympia mais le joueur de fifre, par contre les deux commentaires sont bien relatifs à Olympia, ce tableau inspiré de la Vénus d’Urbino du Titien (1488-1576). Manet ayant remplacé le chien par un Chat noir.

L’Ascension vue au télescope

Ascension
Hubble Edwin Powell Physicien américain (1889-1953) inventeur de la formule qui suppose que l’univers est en expansion: v = H . d
v = vitesse d’éloignement
d = distance
H = constante de Hubble
En première approximation, L’inverse de H donne l’âge (Distance/Vitesse)
Pour H = 65 km / s / parsec (1 parsec = 30 900 milliards km)
Âge du Christ = 33 années environ.
C’est au télescope spatial Hubble, mis en orbite le 24 avril 1990, que nous devons ce tableau (a peine retouché) de l’Ascension.